Le barrage Gibe 3 · Ethiopie



TUER LE POULS DE LA RIVIERE OMO

La rivière Omo, dans le sud-est torride de l’Ethiopie, débouche dans le lac Turkana (au Kenya)au
milieu d’une zone désertique. Un demi million de personnes vivent le long du cours inférieur de l’Omo.
L’alimentation de cette population dépend des cycles saisonniers des crues ; quandl’inondation se retire,
ils sèment leurs cultures et font paître leur bétail dans la zone inondable, enrichie par les substances
nutritives des sédiments. Actuellement, leur survie est menacée par la construction d’un grand barrage
hydroélectrique, Gibe 3, qui altèrerait gravement le régime fluvial.

Par ailleurs, en 2003, 5.000 membres de l’ethnie Konso ont été réinstallés sur des terres de l’ethnie Bodi
sans que celle-ci ait reçu de compensations. Les tensions entre les deux communautés ont entraîné de graves
affrontements et des morts. La perte de terres fertiles sur les rives du fleuve, à cause du barrage, et la
situation de famine à laquelle les uns et les autres sont acculés donne à craindre pour la paix dans la région.

Texte : Terri Hathaway
Photographie : Brent Stirton

Esta entrada fue publicada en Degradation des Ecosystemes et Famine. Guarda el enlace permanente.

Los comentarios están cerrados.